Pas de départ avant… le 23 octobre

Les 84 Ministes solitaires se sont de nouveau réunis ce soir à la demande de Denis Hugues et de la direction de course afin d'entendre et d'analyser les dernières données météo. Les conclusions ne laissent pas entrevoir d'amélioration sur la route de Lanzarote avant mercredi 23 octobre prochain.

portrhu1Les trains de dépression Atlantique s'enchainent, créant en leur façade est de forts flux de secteur sud ouest qui balaient la façade Atlantique de la péninsule ibérique, et remontent en travers du golfe de Gascogne. Des vents de 25 à 30 nœuds "fichier", soit probablement 5 nœuds plus fort en réalité, avec une mer associée de 4 à 5 mètres de creux. Des conditions extrêmement dangereuses pour les Mini 6,50 qui vont devoir patienter au moins 8 jours, dans l'attente d'une rupture dans le développement de ces dépressions. Les voiliers rassemblés au Tréboul depuis dimanche vont regagner Port Rhu à Douarnenez. Chaque skipper va devoir décider comment tuer le temps de la manière la plus utile et  la moins stressante.
Un système de code d'alerte, similaire à celui employé par les voiliers en attente de record a été établi. Un code rouge signifie qu'aucun départ n'est envisagé sous 36 heures. Le code orange signifie qu'une départ est envisageable sous les 36 heures, et le code vert a pour signification un possible départ sous 24 heures…

Aux marins de décider comment ils vont s'accommoder de ce stand by très usant pour les nerfs.

Les commentaires sont clos.